Methode harmonica blues pdf

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En methode harmonica blues pdf : Quelles sources sont attendues ?

Les lamelles des instruments à anche libre, tels que l’harmonica, l’accordéon chromatique ou diatonique, vibrent comme celle d’une guimbarde. De très nombreux instruments dérivés du sheng et du khên se jouent en Extrême-Orient, comme le seanghwang en Corée ou le shô au Japon. L’origine exacte de l’harmonica moderne connu de nos jours est assez vague, certaines légendes citant Friedrich Buschmann en tant qu’inventeur, bien qu’ayant organisé les notes différemment. C’est probablement aussi vers 1820 que Richter eut l’idée de placer deux anches côte à côte permettant de jouer deux notes voisines par trou, obtenues soit en aspirant, soit en soufflant, à l’analogue de l’accordéon diatonique.

Richter perfectionne l’instrument avec un nouvel accordage, permettant d’obtenir aisément les accords de tierce en soufflant sur plusieurs trous voisins à la fois. Cet accordage dit accordage Richter est le plus répandu de nos jours. On connait peu de choses sur ce fondateur de l’harmonica moderne, ni même son nom complet exact, les sources se contredisant ou ne donnant que des suppositions. On présume qu’il était habitant de la région tchèque de Bohême.

Ainsi naquit l’harmonica diatonique simple sous sa forme moderne. Les premiers artisans allemands comme Messner en 1833 se lancent dans la fabrication de l’harmonica à Trossingen, village allemand de Bade-Wurtemberg situé en Forêt Noire. Vers 1830, l’harmonica était plutôt vendu parmi les bijoux que parmi les instruments. Or le voisin horloger de l’artisan de Trossingen, Mathias Hohner, dont la fabrique toujours principale et présente porte son nom devenu célèbre dans le monde entier, décida de se lancer lui-même dans ce commerce en pleine expansion en 1855, sous les exhortations de sa femme Ana.

L’idée vient alors à Ana d’envoyer les harmonicas à Hans, un cousin émigré aux États-Unis, et c’est grâce à eux que se jouera le principal développement de l’harmonica en tant qu’instrument. En 1857 est créée la société Matth HOHNER AG, qui dès la première année produisit 700 harmonicas. Dix ans plus tard, 22 000 modèles sont vendus et en 1887 jusqu’à un million. Progressivement l’harmonica devient l’instrument du voyageur, que tout conquérant de l’Ouest américain pouvait placer dans sa poche côte à côte avec son colt, devenant l’instrument idéal pour le nouveau continent. Malgré la connaissance réduite du grand public pour cet instrument, il semblerait que l’harmonica soit  en quantité  l’instrument le plus vendu au monde. Si la plupart des gens ont déjà vu un harmonica, il garde un peu toutefois le statut de jouet sans intérêt musical primordial pour certains. Paradoxalement, l’harmonica semble mieux considéré hors de l’Europe que sur le vieux continent où il a été créé.